Le Patrimoine du Couserans | Actualités
921
page-template-default,page,page-id-921,ajax_fade,page_not_loaded,

Actualités

Au Château de Seix

Le Château est ouvert de 14h30 à 18h le samedi et le dimanche, et du mercredi au dimanche aux mêmes horaires pendant les vacances, ponts et jours fériés (sauf 1er mai).

Zoom photographique 2019

Lentement mais sûrement, le Château de Seix poursuit la mue amorcée depuis deux ans pour devenir un espace dédié tout autant au patrimoine qu’à la création contemporaine, avec un axe fort autour de la photographie. Ce printemps, nous accueillons trois belles expositions :

    • « Camin », d’Adrien Basse-Cathalinat – en octobre dernier, le photographe a vécu une résidence d’expérimentation et de créations artistiques au château. Utilisant les recherches menées pour l’exposition historique « Apprivoiser la montagne » comme sources d’inspiration, l’artiste a alterné des temps de marche en montagne et de prise de vues, de réflexion autour du projet en dialogue avec les archives historiques et de rencontre avec le public couserannais.
    • « Traversé(e)s » du catalan Israel Ariño, une exposition photographique prêtée par la Résidence d’artistes toulousaine 1+2 – sciences et photographie, partenaire du Pôle Culture de la Communauté de Communes : la technique du collodion humide révèle un regard poétique entre Atlantique et Méditerranée.
    • Dans le cadre de la programmation « Vestiges, pour une archéologie du futur » (que vous pourrez retrouver également dans les médiathèques couserannaises), « Retourne l’Invisible » par Lise Lacombe : synthèse d’une épopée photographique qui dura 6 ans, qui s’immerge et s’émancipe dans le réseau souterrain des dissidents : « La Tierce des Paumés ». « S’ils survivent, c’est peut-être uniquement parce qu’ils ne sont pas seuls de leur espèce. » La Tierce des Paumés arpente les vallées et les collines de notre pays, passe par les travers de ronces, par les gorges rocheuses et les montagnes hostiles, sous les lumières changeantes des saisons ; à la rencontre de ceux qui, face à une société dont ils ne comprennent plus les assises et la logique, cultivent leur existence différemment.

Avant de recevoir, après quelques aménagements de salles, d’autres photographes de grand talent au printemps et à l’automne…

tumblr_osmhyobDat1sddpsvo1_1280

Apprivoiser la montagne

Du 17e siècle à nos jours, « Apprivoiser la montagne » ambitionne de retracer une histoire de la connaissance de l’espace montagnard couserannais, dans le contexte du massif pyrénéen. Certes, ces lieux sont peuplés depuis fort longtemps et sillonnés par les bergers, les colporteurs et les contrebandiers… mais depuis quand sont-ils devenus objets d’études, d’inventaires, de relevés : un territoire qui au-delà de l’espace vécu, existe aussi sur le papier, dont la connaissance peut être diffusée, débattue, exploitée ?

L’exposition s’attache à retracer cette « découverte du Couserans » à travers les premiers récits de « voyage aux Pyrénées », les projets de cartographie, les explorations et les conquêtes des sommets, les aménagements liés à l’essor industriel du territoire, les travaux des pionniers de la recherche scientifique, géographes, géologues, historiens, ethnologues…, les excursions photographiques, mais aussi les appropriations littéraires et artistiques de cet univers, du Traité des Pyrénées (1659) jusqu’à l’orée du XXe siècle.